Le crowdfunding ou la démo du solidaire

| 0 Commentaires

Spread the love

Les plateformes de financement participatif 

En quelques années, des plateformes sont apparues dans le monde entier pour répondre à la demande. Le champ des possibles n’a aujourd’hui presque plus de limites dans le domaine du financement par la foule (crowdfunding). Et gageons que le poids de ce type de financement va peser de plus en plus lourd dans un proche avenir. Mais qui se cachent derrière ces demandes ?

Le porteur d’un projet

Il n’y a pas de profil type et l’on pourrait dire tout le monde, du moins tout adulte majeur. En dehors du sexe et de la nationalité qui ne sont pas des critères, le porteur de projet est d’abord une personne animée de rêves. Il peut être jeune ou senior, en création, en reconversion ou en développement, il peut être le patron d’une petite entreprise ayant besoin de financer une machine pour pouvoir se développer ; il peut être un paysan, une association, un acteur de l’écologie, un restaurateur… Son profil est unique comme l’est le parcours de chaque individu. Ici, la porte est ouverte au porteur seul ou en groupe, à un organisme public ou privé, à un particulier ou à un professionnel. Cela peut se traduire par une crèche qui a décidé de repeindre tous les murs intérieurs avec de la peinture écologique, voire de les refaire avec des matériaux sains et qui a besoin d’un budget pour financer le matériel et la main-d’œuvre. Cet exemple touche au cœur les parents qui se soucient à juste titre de la santé de leurs enfants qu’ils déposent à la crèche dès potron-minet pour la journée…
Chaque projet en ligne peut également donner des idées à d’autres personnes qui n’auraient pas osé entreprendre faute de moyens.

Le contributeur, au cœur du modèle

Les financeurs de projets utilisant le crowdfunding, sont des internautes qui font le pas et décident d’eux-mêmes d’aider un projet qu’ils trouvent intéressant. Il ne s’agit plus simplement de soutien par la famille ou par ses amis, mais des dizaines voire des centaines d’inconnus. Cette « voix » de la foule redonne des couleurs à la notion de démocratie ; il y a libre choix et non plus jugement arbitraire de la part d’un seul représentant bancaire. Cette foule de contributeurs (vous tous, nous tous) est au cœur du fonctionnement de ce type de financement. Elle en est la clé ! Les contributeurs qui soutiennent la réussite d’un projet portent une dynamique humaniste. Ce modèle de financement participatif est avant tout fondé sur un état d’esprit de solidarité. Liberté, choix, curiosité, adhésion, partage, esprit, soutien sont des mots-clés qui caractérisent ce modèle, en l’occurrence le CCC : « Crowdfunding Contribution contre Contrepartie »*. Un type de financement que la startup ecobole.fr a choisi de mettre en place.

Ce type de financement est une véritable démonstration de l’esprit solidaire.

* Sur un plan à la fois légal et sémantique, l’appellation courante de « don contre don » est en réalité impropre. Ce modèle repose simplement sur la base d’un remerciement sous forme de cadeau, que l’on va appeler contrepartie en échange d’une somme versée par un contributeur. 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.