De l’électroculture en Provence au drone en Afrique du Sud

| 2 commentaires

Spread the love

La diversité des projets que nous soutenons fait la richesse d’Ecobole

Qu’ils soient à visée naturelle, écologique, éducative ou encore technologique, les projets soutenus par Ecobole dans la recherche de financements participatifs répondent à une même exigence… participer à une meilleur prise en compte des enjeux écologiques actuels.
Focus sur deux projets actuellement en cours de financement qui répondent à cette exigence…

A l’heure où nous publions ce billet, ce ne sont pas moins de neuf projets qui sont proposés sur notre plateforme pour un montant total de près de 50 000 euros au total.
Deux nouveaux projets viennent d’être publiés et bien qu’ils soient assez éloignés l’un de l’autre, ils dénotent d’une mêle volonté, de la part de leurs initiateurs, d’agir en faveur de l’environnement.

Terralba, pour une culture respectueuse de la terre

Terralba, c’est d’abord un homme et une femme qui ont décidé de quitter leur ancienne vie pour se lancer dans l’entrepreneuriat et ainsi réaliser le « projet de leur vie ».

Ce projet consiste à participer au développement de solutions alternatives et durables pour permettre une culture raisonnée de la terre en limitant l’utilisation des pesticides et en favorisant l’agrologie, autrement dit la compréhension des lois du sol.

Leur aventure entamée il y a un an semble désormais en bonne voie de réussite, puisque Terralba est devenue la première société française à développer des solutions à la fois organiques et matérielles pour une amélioration de l’utilisation de la terre pour les cultures.

L’étape suivante est de faire l’acquisition d’une boutique à Montjoire, à une trentaine de kilomètres de Toulouse pour pouvoir encore mieux valoriser leurs produits et leurs solutions auprès du grand public. C’est pour cette acquisition qu’ils font appel à vous.
En savoir plus pour les aider…

Wild Life Eyes, des drones au service de la protection des rhinocéros en Afrique du Sud

Issus du monde de l’événementiel, Vincent et Arnaud ont deux passions communes, le pilotage de drones civils et la défense des espèces en danger.

Il y a quelques temps, ils ont créé la structure D.A.D., dont l’objectif est de développer des solutions en faveur de l’environnement en s’appuyant notamment de nouvelles applications pour les drones civiles.

Aujourd’hui, il souhaite lancer le projet Wild Life Eyes qui vise à combattre le braconnage des rhinocéros en Afrique du sud par l’utilisation de drones de surveillance. La mise en œuvre d’un tel projet nécessite une phase d’expérimentation sur place qui impose des financements relativement importants pour être menée à bien.

C’est à ce titre qu’ils font aujourd’hui appel aux écoboliens pour les soutenir dans leur projet et leur permettre de le mettre en œuvre dans les mois qui viennent.
En savoir plus pour les aider…

2 Commentaires

  1. Ping : De l’électroculture en Provence au drone en Afrique du Sud | AlloProd

  2. Ping : 22 000 € levés par crowdfunding via la plateforme ecobole | Écobole

Laisser un commentaire

Champs Requis *.