Pour la petite histoire

Spread the love

Écobole est né d’un vécu :

En 2005, je me suis retrouvé provisoirement handicapé d’un bras et j’ai eu l’idée de créer un distributeur pratique en rapport direct avec mes gestes quotidiens. Déjà soucieux de l’impact environnemental après avoir vu de près plusieurs marées noires en Bretagne, ma terre d’origine, ce prototype a été fabriqué en matériau écologique et recyclable.

En 2006, après dépôt d’un brevet,  je suis passé par la création d’entreprise pour le commercialiser. Mes contacts et mes sondages faisaient ressortir une forte demande de la part d’une population ciblée : les personnes handicapées et les personnes âgées. J’étais donc confiant.

Mais voilà, je me suis retrouvé confronté au parcours du combattant face au besoin de réunir des fonds afin de poursuivre son développement, s’agissant d’un produit physique.
J’ai découvert alors que je n’étais pas un cas unique dans cette galère, investissant beaucoup de temps et de moyens personnels ! Ce temps passé à convaincre banquiers et investisseurs habituels est toujours un chemin de croix…

Fort de cette expérience, et parce que l’on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, j’ai décidé de créer une plateforme Internet de crowdfunding permettant de proposer un coup de pouce plus rapide et plus juste aux personnes développant un projet.

Parallèlement, depuis au moins deux ans, j’avais remarqué dans mon appartement la présence occasionnelle de cadavres d’abeilles, phénomène se produisant essentiellement aux beaux jours (en été, les fenêtres sont ouvertes). Intrigué par leur attitude anormale, comme si elles ne s’orientaient plus, j’ai recherché de l’information : j’ai rapidement découvert que je n’étais pas le seul à observer ce phénomène, qu’une véritable hécatombe se produisait dans le monde entier ! Et que cela semblait, en partie, être dû aux néonicotinoïdes (puissants insecticides).
C’est ainsi que j’ai pris conscience de la gravité sanitaire que subissait cet insecte, ô combien essentiel à la biodiversité et donc à notre survie.
J’ai découvert le combat d’apiculteurs et, de fil en aiguille, toute cette information n’a fait que renforcer ma conviction d’une planète à mieux protéger.

Ma réflexion fit rapidement l’association entre du financement participatif et des actions écologiques. Il n’en existait pas encore en France, en tant que niche spécifique. Or, depuis plus d’un an, je travaillais au développement d’une plateforme de crowdfunding. Le temps de mûrir la question, l’aventure ecobole.fr est née en 2012 et fermée en Janvier 2017.

Emmanuel Boullier, fondateur.
Janvier 2013.