Notre nouvelle aventure prend des couleurs vertes

| 0 Commentaires

L’aventure green se concrétise !

Faisant suite au dernier billet de « cashabiz » (notre première idée), nous souhaitons aujourd’hui nous engager plus fortement en termes d’éthique et de responsabilité.

L’écologie fait partie de notre vie, qu’on le veuille ou non. Notre  mode de vie, nos entreprises, toutes nos activités humaines ont un impact sur la planète, dont dépend notre propre santé…
Il est possible de faire bien, de faire mieux, de faire autrement. De nombreux projets « bio », verts », « green », durables », éco », – appelez-les comme vous voulez –, sont imaginés, créés, développés chaque jour.
Ces projets, comme les autres, ont besoin de moyens. La solidarité ici n’est pas un vain mot. La grande famille des personnes ayant compris l’enjeu de notre avenir est déjà à l’œuvre.

Des solutions vertes sont en développement. L’énergie, le recyclage, l’agriculture biologique, sont des notions qui font dorénavant – et heureusement – partie de notre quotidien.
On parle même aujourd’hui d’agroécologie (pratique ancienne), terme récupéré très récemment en politique, alors que le pionnier dans ce domaine n’est autre que Pierre Rabhi dont le bon sens est à l’opposé de ceux qui tiennent la bourse.

La production de déchets, l’alimentation (dont dépend, encore une fois, la santé de tous), le recyclage, l’énergie renouvelable… il y a tant de possibilités pour peu que la volonté soit réelle. Mais le temps presse. Les banquiers, aveugles, n’ont cure de l’écologie, acteurs malgré eux d’un système dépassé.
La force du crowdfunding est de pouvoir rassembler et mettre en relation des gens qui croient aux mêmes valeurs. Un porteur de projet (utile) peut trouver un écho (et donc un écot) auprès d’un certain nombre de particuliers (internautes) sensibles à une démarche qui sert leur avenir.

Nous allons actuellement au contact. C’est ainsi que nous avons dernièrement sillonné les allées du salon de la JECO où nos échanges nous ont confirmé une réelle attente. Les entrepreneurs rencontrés ont tous une démarche éco, mais cherchent des moyens (pas forcément énormes d’ailleurs) pour se développer.

L’avenir est devant nous. Vive le crowdfunding. Vive écobole !

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.