Réussir sa campagne de crowdfunding

| 2 commentaires

Spread the love

 

Votre demande a été validée pour figurer parmi les projets de financement participatif sur un site fait pour ça (au hasard Écobole). Ça y est le jour-j est arrivé et vous vous dites que c’est dans la poche, que puisque vous demandez un montant en ligne, une foule incommensurable va se précipiter pour financer votre projet… Hum. Pas si simple. Pour attirer, il faut que l’on vous remarque…

5 erreurs à ne pas commettre

  • « Mon projet est le plus beau ! » : très bien, mais tant que ce n’est pas prouvé, restez modeste.
  • Ne pas préparer sa communication : c’est le meilleur moyen de montrer que vous n’êtes pas motivé et que vous vous en fichez.
  • Ne pas être déjà présent sur Internet (blog ou réseaux sociaux) : ce n’est juste pas possible ! le crowdfunding n’est peut-être pas fait pour vous.
  • Se dire que c’est dans la poche puisque ecobole.fr vous a validé : surtout pas ! comme vous le savez, rien n’est jamais acquis, encore moins un financement, fut-il collaboratif. Vous n’êtes pas le seul créateur et il y a du monde sur Internet…
  • Oublier de communiquer avant et pendant votre campagne partout, tout le temps et ne pas fédérer, informer, buzzer. À moins que vous vouliez rester invisible et ne pas être financé…

Préparation en amont : anticiper

Dans l’esprit de certains, la communication reste encore trop souvent la cinquième roue du carrosse. Soit elle n’est pas utilisée soit elle l’est mal. Pourtant, elle est la base de toute information et donc de toute activité commerciale… Cette mauvaise considération pour elle, et du coup la négligence de votre marketing, peut vous coûter votre campagne. Car quoi, vous êtes là aussi pour vous vendre et les futurs contributeurs en ligne ne viendront pas d’eux-mêmes ! Bien sûr, notre site buzze et informe. Mais quid de votre projet parmi tant d’autres qui, comme vous, rêve d’arriver à 100 % de la somme affichée ?

Ce n’est pas le jour-j qu’il faut se réveiller et communiquer. Anticiper toutes les questions des internautes, informer tous ses cercles (familiaux, amicaux, relationnels, professionnels), utiliser les réseaux sociaux, vecteurs aussi rapides qu’une traînée de poudre. Si vous avez un blog, c’est encore mieux. Et puis sur Internet, il existe des tas de lieux d’information, gratuits où véhiculer votre image et surtout votre principale information : « J’ai une solution pratique qui ne demande qu’à être financée ».

Bref, préparez le terrain au moins un mois à l’avance. Bien sûr, c’est encore plus tôt que vous vous serez inquiété de votre communication, en travaillant particulièrement le fond et la forme de votre présentation, que vous aurez testée, corrigée. L’image que vous allez renvoyer peut aussi bien vous servir que vous desservir. Mais ne vous lancez pas dans des explications trop techniques sur comment vous en êtes arrivé à créer une innovation, la plupart des gens veulent simplement savoir en quoi cela leur sera utile. Alors n’oubliez pas de démontrer pourquoi ce que vous voulez commercialiser peut les intéresser…
Au fait, avez-vous pensé à donner un petit nom à votre projet ? C’est quand même plus pratique pour pouvoir monter une communication autour.

Vous avez compris, une campagne de crowdfunding ne s’improvise pas ! Et surtout, être financé, cela se mérite (avec quelque effort).
Parler de soi, c’est bien, atteindre son objectif de financement, c’est mieux. N’hésitez pas à vous faire aider.

2 Commentaires

  1. Ping : Réussir sa campagne de crowdfunding | &e...

  2. Ping : [Article] Réussir sa campagne de crowdfu...

Laisser un commentaire

Champs Requis *.